UA-65865389-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/09/2015

VIVRE À DEUX...

« Prends pas panique » me lance l’homme de ma vie,   d’une voix apaisante, comme si de rien n’était.

Ho! Ho! Ce n’est pas de bon augure me dis-je. Il y a anguille sous roche. Après un si grand nombre d’années ensemble, soixante ans en février prochain, les intonations en disent long.

Je ne «prends pas les nerfs» pour autant. «Calme, calme, reste calme», nous dit Paul Valéry dans "Palme" mon poème chouchou. Avec le temps, j’ai compris. J’ai appris à maîtriser l’art de l’impassibilité.

Pour bien faire, dis-je à ma meilleure Moitié, c’est d’aller sur les lieux et constater de visu, les raisons de demeurer calme en dépit de tout.

J’emprunte l’allure de la première femme chancelière, Angela Merkel. Je descends sur les lieux du «reste calme», là où l’on retrouve aménagée une sorte de grand dortoir, la salle de lavage pour ne pas dire lavoir, et j’en passe. Je vous fais remarquer qu’il y a même, au cœur de ce sanctuaire de repos, une indispensable remise destinée spécifiquement à l’Homme Bricoleur. Là-dedans s’y trouve un échantillonnage d’à peu près tout ce qui se vend (ou presque) de bidules dans une quincaillerie. Dans un recoin, à l’abri des regards, on y dépiste des (au cas Zou) c’est-à-dire, des litres de peinture vierges ou légèrement entamés. Qui sait? Peut-être qu’un jour (prévoyance oblige) il y aura lieu de faire quelques retouches ici et là.

Pour revenir à mon calme.

Le silence est ma forteresse. La tête haute comme il se doit dans les circonstances, je fonce vers les lieux pour y apercevoir… Oh mon Dieu!

Au pied de l’escalier, git une marre onctueuse, lisse comme de la crème fraîche, d’une divine peinture verte comme l’est le feuillage des arbres qui entourent le refuge. Répandu sur la galerie, endroit destiné à recevoir le produit aurait été un moindre mal. Sur un parquet de bois franc, blond doré comme les blés en automne, ne produit pas le même effet.

Vous vous demandez surement comment j’ai réagi?

La sagesse vient avec l’âge.

«Comment, en tombant, le récipient (familièrement appelé jusqu’à ce jour : gallon de peinture) avait-il pu libérer le couvercle, et du coup, laisser s’épandre cet apprêt digne des dieux?

C’est la question que je n’aurais jamais osé poser à mon peintre en devoir.

À genoux, à quatre mains, pour ne pas dire à quatre pattes, nous nous sommes hâtés de retirer le dégât. Comme par miracle ou par magie,  aujourd’hui, plus rien n’y parait.

1-L1060048.JPG

Je vous épargne la photo des  « mains d’œuvre » à l’œuvre, et je glisse plutôt celle des petits plaisirs à deux.

 

LA GARDIENNE DES LIEUX

1-P1000227.JPG

Coucou, c'est moi! Sa biche préférée.

Ici, je suis chez moi.

Il pleut sur Tremblant et mon hôte est derrière la fenêtre.

Je la vois me photographier. 

Elle m'aime bien, je le sais.

Elle vous souhaite un bel automne.

 

1-P1000228.JPG

Quand cessera-t-elle de me reluquer?

d'une nouvelle fenêtre maintenant.

Il pleut encore sur Tremblant...

 

08/09/2015

J'ABORDE LE Z SANS SEMER LA ZIZANIE

2-L1040099-001.jpg

Ce soir, je ne vais pas ZinZinuler comme le fait si bien la mésange au réveil. Je vais plutôt m’offrir un bouquet de Zinnias (ce sont des chrysanthèmes)  pour avoir Zyeuter de A à Z les (plus d’un) dictionnaires. «Tu auras moins l’air d’un Zéro », aurait dit ma vieille tante.

Aujourd’hui, Je suis au Zénith, bien qu’il  n’y a pas plus d’une heure, je me retrouvais entre Zist et Zest. Zéphir, ce petit vent tiède, léger et enveloppant m’a ravivée.

Couvrir l’alphabet de A à Z n’a rien qui ressemble à du Zèle pour moi.  Je ne suis pas Zélée encore moins Zélatrice.  À bien y penser, je ne détesterais pas être Zen. Je m’accorderais plus de temps. Je lirais Zola ou, à la rigueur, les signes du Zodiaque.  Pourquoi ne pas aller boire un verre appuyé au comptoir de Zinc du bar «chez ZaZou» me diriez-vous, au lieu de Zigouiller en taillant les branches mortes ou de Zigonner et ne rien faire qui vaille.

En Zoomant  sur la lettre Z, j’ai visité le Zambèze, fleuve d’Afrique Australe, le port de Zanzibar,  la République du  Zimbabwé chez les Zoulous, le Zaïre

5-P1960667-001.jpg

qui chevauche l’équateur et par hasard,  j’ai découvert la Zymotechnie.

À bien y penser, entourée de mes cerfs,

4-L1010552-001.jpg

mon raton laveur, ma marmotte, mes outardes et mon petit suisse, je pourrais aisément devenir Zoolâtre, mais impensable d’être atteinte de Zoophobie.  Par contre, en fréquentant les Zoos, je découvre une attirance pour la Zoologie sans pour autant devenir Zoologiste.

6-1-P1000042-001.jpg

Je craque en regardant le film «  Zigzag : l’étalon Zébré ». Je le Zieute en présence de mes Zamours de petits-enfants.  Zigzag est un Zèbre qui, malgré ses Zébrures, se prend pour un cheval et participe à une prestigieuse course de chevaux.  Zigzag a l’étoffe d’un champion.

Terminer de A à Z ce merveilleux défi proposé par notre Comtoise de Françoise, sans rappeler l’un des Alexandrins les plus célèbres comportant toutes les lettres de l’alphabet, « PORTEZ CE VIEUX WHISKY AU JUGE BLOND QUI FUME », équivaudrait  pour moi, à ne pas «compléter mon virage ». Leitmotiv qui m’accompagne à longueur de vie.    

3-L1030051-001.jpg

Notre petit-fils William (2013)

 Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndribwllllantysiliogogogoch est un village de l’île d’Anglesey au pays de Galles (Royaume-Uni).  Avec ses 58 caractères, il est le plus long  nom de ville d’Europe. (51 caractères si on considère que le ch et ll ne comptent chacun que pour une seule lettre en alphabet gallois).

Zut! J'ai l'impression d'être comme un Zouave en Zone de repos.

04:20 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

29/08/2015

YOUYOU ET LA LETTRE Y

 

1-L1060879-001.JPG

Youpi! J’Y arrive! J’Y suis!  Dans Le Petit Prince, Saint-Exupéry écrit « On ne voit bien qu’avec le cœur,  l’essentiel est invisible pour les Yeux » Par un beau matin ensoleillé, ma biche préférée est venue me présenter le nouveau-né de sa dernière portée.  Lettre Y oblige, j’ai aussitôt prénommé l’attachante bête Youyou. En voyant cette petite chose toute fragile, comme moi, vous allez craquer.

2-DSCN1932-1.JPG

 

Vos Yeux ne seront pas privés pour autant. Je vais quand même vous en mettre plein la vue en vous offrant une photo de mon spectaculaire Yucca filamenteux, dont les racines et les fleurs sont comestibles, à ma grande stupéfaction. (Voir les recettes de Garance sur le Web) Soit dit en passant, le Yucca est l’emblème du Nouveau-Mexique.

J’Y pense! Parmi les Immortels chez les Y, il Y a Yahvé, nom de Dieu dans la Bible hébraïque. Il Y a Yvré, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc d’Orléans, là où se tiendra notre prochaine bloguinade; 

1-L1060887.JPG

Il Y a, bien sûr, Marguerite Yourcenar, la première femme à être élue à l’Académie française, le 6 mars l946 et la première femme à Y siéger. Et puis, il Y a l’inoubliable Yvette Guilbert.

On s’Y attendrait à moins! Ne pas évoquer ici, l’illustre chanteuse de cabaret des années 1900, serait impardonnable au moment où je m’évertue à trouver des mots et des noms débutant par Y, 6e voyelle de l’alphabet. À l’époque, Yvette Guilbert surnommée la « Diseuse fin de siècle », et sa célèbre chanson « Madame Arthur » (qui avait un je ne sais quoi) subjugua Sigmund Freud et inspira abondamment le peintre Toulouse-Lautrec.

1-1-L1010059-002.JPG

Ça Y est! C’est en septembre (comme dans la chanson de Bécaud), à la date qui coïncide avec l’équinoxe d’automne, qu’est célébré le Yom Kippour, fête juive et solennelle marquée par le jeûne et la prière.

À bien Y penser, la lettre Y n’est pas dépourvue de charme avec ses somptueux Yacht-clubs, son très sélect sport, le Yachting et ces fabuleux Yachts, tous plus luxueux et performant les uns, les autres, tandis que le Yawl sorte de voilier et le Yole, embarcation légère se retrouvent aux oubliettes.

Par contre, qu’elle soit Yang ou Yin, la génération YéYé, étant devenue sage, favorise le Yoga, la méditation et le Yaourt  nature.

Youpi!  Il y a belle lurette que je n’ai pas relu Ysopet, ce recueil de fables du moyen âge de l’auteur Ésope le fabuliste. Je m’Y mets à l’instant avant que la nuit vienne et que je sombre dans un profond sommeil.

ZZZZZZZZZZZZZZZZZ

02:06 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

24/08/2015

Youyou le faon

 

1-L1060880.JPG

Je vous présente Youyou le faon,

Il en est à sa première visite au resto fréquenté par sa mère.

Déjà, elle me le confie en me regardant avec ses yeux de biche

23/08/2015

LES X DU XX1e SIÈCLE

1-L1060852.JPG

Le X ne se conjugue pas. Le X est sans verbe, c’est dire qu’il n’aura jamais le verbe facile. Par contre, le X est bon deuxième, se retrouvant plus souvent qu’à son tour derrière une voyelle. Les EXemples abondent.  Au dictionnaire, le X s’égrène comme les grains d’un chapelet. À peine 40 mots débutent par le X dans le Petit Robert. Cinquante X tout au plus sont renfrognés à la page 1368 du dictionnaire Hachette/langue française/encyclopédie/noms propres. Où aller ainsi? Sinon vers les routes formant un X (dont l’une croise l’autre). Peu importe, qu’il soit X heures, X1 heures ou X11 heures, pourvu que les voies interpellent le XX1e siècle et son devenir.

Au refuge, sur le comptoir de cuisine, entre un livre de recettes (Madame est au fourneau),  un verre de Xérès (vin blanc de la région de Jeres), et mon Hachette ouvert sur le X, j’ai mis le doigt, quel bonheur, sur Xanrof (Léon Fourneau dit), auteur de l’immortelle chanson Le Fiacre interprété en 1930 par Yvette Guilbert. À l’entendre chanter, elle n’avait rien du caractère acariâtre de Xanthippe, épouse de Socrate).

Le X est humaniste. Il a joué un grand rôle durant X années. Chaque jour, dans le journal, nous retrouvions, Madame X et son courrier du cœur aidant nombre d’adultes, étant nés enfants X, à retrouver une mère, un père, une appartenance, une identité.

Je vous entraine maintenant à l’extérieur.  Sans qu’il soit Xénophile ou Xénophobe, à cœur de jour, cet arbre aux abords de notre toit garde un œil vigilant sur tout ce qui existe, et bouge.

1-testing SD 22 aout 2015 251.JPG

Ce peuplier familièrement nommé Tremble est visité par la Xylopinae (abeille charpentière, appelée ainsi parce que la femelle creuse son nid dans le bois mort.

1-L1060856.JPG

Il est entouré de Xanthium strumarium ( lampourde)  fleurissant d’août à octobre dans les sentiers en friche;

2-L1060855.JPG

et de Xeromphalina ( jolis champignons nommés Omphales en clochette que l’on découvre en touffes sur troncs et souches de conifères. Ce sont autant de petites présences qui évoluent, habitent et enjolivent les lieux.  

De ce pas je vais emprunter le Xylophone de l’un de mes arrières-trésors et tenter d’y frapper quelques notes mélodieuses avec la mailloche de bois, comme il se doit.

Demain, mes yeux zyeuteront la lettre Y.

 

source: Faune et Flore de l'Amérique du Nord (Sélection du Reader's Digest). 

20:23 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

19/08/2015

LE W N'EST PAS UN WATERLOO

1-L1060798.JPG

Aborder le défi de la lettre W sans souligner l’exploit de ma CW et celui de Monsieur Gendre, ternirait ma fierté de mère et de BMW (Belle-Maman Walsh). Le 9 août dernier, nos deux invincibles étaient parmi les 2,500 coureurs à terminer les 21,1 km du Demi marathon de Mont-Tremblant , sous un soleil de plomb qui les a suivis sur la majeure partie de la course.

 Waouh!  Félicitations et Bravo!

Après une nuit en Wagon-lit, Wendelyne, originaire de la Wallonie, aurait souhaité descendre au Mets’ de New York entendre un opéra Wagnérien; visiter Wall Street, la rue de la bourse, dont le nom désigne le monde des finances; loger au Waldorf Astoria; boire un Whisky soda; déguster une spécialité de son chef, le savoureux bœuf Wellington et terminer l’aventure gastronomique par une poire William.

Elle aurait tant aimé prolonger le séjour et aller jusqu’en Caroline du Nord visiter le musée des Frères Wright, à Kitty Hack, et voir de visu le Wright Flyer, avion avec lequel les Frères Wright effectuèrent les premiers vols contrôlés dans le monde.

Étant un Weekend ensoleillé, elle rêvait de s’asseoir dans un parc et poursuivre la lecture de « L’enracinement » de l’auteur Simone Weil, plutôt que d’aller au cinéma voir:

1-L1060870.JPG

Qui a peur de Virginia Woolf, ou le Voleur de Bagdad du cinéaste américain, Raoul Walsh .

 À la faveur de son Walkie-talkie, elle aurait pu rejoindre sa copine, désireuse de s’acheter une tasse anglaise en fine faïence bleue à motifs en bas-relief blancs, signée Wedgwood, ou encore  l’un de ces célèbres Watteau loin de la laisser indifférente.

Woups, déjà l’heure d’arrivée,  non pas à New York comme elle le désirait, mais à Washington en visite chez les Wilson. Le temps de boire un café au Wagon-restaurant  tandis que l’on y entend une magnifique pièce de Wolfgang Amadeus Mozart.

Ainsi va la vie…

 

16:06 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

18/08/2015

Un petit coucou

1-L1060836.JPG

Un petit coucou

de la part de Laila

le jour de son premier anniversaire

 

06/08/2015

LES VICTOIRES DE LA LETTRE V

 

1-L1060778.JPG

Le V, et ses Voix Véhémentes clamant les : Vive la Vie. Le V et son Voir à perte de Vue. Le V et sa mémoire Vive. Le V de la Victoire, du Vainqueur.  Le V du Verbe Vivre conjugué à tous les temps.

Jamais de la Vie, j’aurais pensé devoir Verbaliser avec Véracité, le Voyage de la lettre V, envolée à Vol d’oiseau, Vers les Val de Loire et  Val de Touraine. Jamais je n’aurais osé Vilipender le poète François Villon pour avoir écrit, en 1461, «Le grand testament». Je préfère Voyager et me Voir dans les jardins Verdoyants du château de Valençay, pour y Vénérer les vestiges, le terroir; Vanter le Velouté des  fromages de chèvre de la région; Visiter ses Vignobles, déguster ses Vins, les Chinon, les Bourgueil et son  Vertigineux Vouvray pétillant et bien frais.

Si par mégarde, la lettre V se met à Véhiculer des propos, Vaille que Vaille à l’égard du Vieillissement, on lui rappellera que Vieillir n’est pas un signe de Vieillesse, mais plutôt un Vain mot et, ce n’est pas parce que l’on est Vieux que l’on est Vaincu.   

Il semble que la lettre V ne soit ni Vengeresse, ni Vilaine, ni Vétuste, ni Vulgaire et encore moins langue de Vipère. De nature, elle est Vaillante, Versatile, Vivante et Victorieuse.

Le jour ou le Valeureux V sera Vénéré et Vénérable et jamais Velléitaire, sans avoir à faire son Vaudeville, il rejoindra Vaillamment, les Voltaire, Verdi, Valéry, Van Gogh, Verlaine et autres écrivains, musiciens, peintres et poètes inscrits aux dictionnaires.

2-L1060782.JPG

Je vous offre ces Verges d’or sans les cueillir. Elles fleurissent pour Vous, dans leur habitat.

De ce pas, je me dirige en Voiture, Vers Washington. Je serai en Visite chez les W.

18:29 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook

30/07/2015

L'UNIVERS DE LA LETTRE U

2-2-L1010749.JPG

Pour l’Unième fois, je répète à qui veut l’entendre, les Untel et les Unetelle : «Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, ou comme cestuy-là (celui-là) qui conquit la toison, et puis est retourné, plein d'Usage et raison, vivre entre ses parents le reste de son âge ! (Joachim du Bellay - Les Regrets (1558).

Je n’ai pas le don d’Ubiquité, Dieu merci. Être partout à la fois serait quand même l’Ultime; Être en Uruguay; en U.R.S.S., à Saint-Petersbourg  pour me perdre en admiration; voir Ukraine, déguster un poulet à la Kiev et entendre cette immortelle chanson : «Ukraine, un arbre dans le vent »; planer au-dessus des USA et de ses gratte-ciel; escalader les montagnes du Utah; autant de lieux dont les Us et coutumes, et les manières de vivre me fascinent.

À ce point, je ne vais pas m’Ulcérer avec la lettre U.  Il demeure que c’est l’Unique voyelle, située au faite de «l’Univers ». Le U est sans aucun doute Unique en son genre, avec ses multiples “Uni”, Unijambiste, Unicorne, Uniforme, sans oublier l’Unifolié, notre drapeau canadien.

1-1013903_10152955941660497_2057641427_n.jpg

 L’évènement est un signe dit-on.  Universellement, les Urbains prennent conscience de la fragilité de leur petit Univers. Sans posséder la science de l’Urbanité ou devenir Urbaniste, je présume qu’ils ont raison de dire qu’il est Urgent de s’intéresser aux questions Urbaines et à la qualité de l’Urbanisation de leur milieu de vie.

À ce compte, je ne recherche pas l’Unanimité de mes propos. Je crois que *l’Union fait la force; que les tableaux du peintre Maurice Utrillo résistent à l’Usure du temps; que l’Urgence n’est pas le propre des projets Utopiques. Je n’aime pas l’idée d’un Ultimatum. J’adore entendre chanter à l’Unisson et je souhaite ne jamais perdre l’Usage de la raison. Par ailleurs, j’admire le rôle que joue  l’Unicef, prix Nobel de la Paix (1965) et les implications, non moins méritoires, de L’U.N.E.S.C.O.

Sur ce, je vous souhaite un excellent weekend à venir, sans trop de rayons Ultraviolets. Moi, De ce pas, je vais Vers un V Victorieux.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique