UA-65865389-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/07/2014

UNE FENÊTRE ENDIMANCHÉE

Je vous présente Miss Bignone et ses trompettes exotiques.

L1050577.JPG

Sans demander la permission, elle a profité de votre absence du bercail et de votre présence à une bloguinade en Berry, pour partir à l’assaut de votre fenêtre dans le but de l’envahir entièrement.

Dire que c’était une toute petite chose. Une petite tige à peine de la taille d’un crayon que vous avez amoureusement plantée le long d’un mur ensoleillé de votre maison pour attirer les colibris. Un demi-siècle plus tard, la « Miss » devient une vedette à elle seule, dont la splendeur fait ombrage à tout ce qui pousse dans son voisinage.

L1050576.JPG

 

En dépit des ravages qu’elle occasionne à vouloir envahir le bercail, avouons qu’elle a fière allure.

1-L1050580.JPG

 

 

Bon dimanche!

08/04/2013

POUR LES DENTS SUCRÉES

 

 

L1020518-001.JPG

En arrière-plan, notre érable que nous entaillons chaque année. Il nous donne une moyenne de 35 litres d’eau d’érable soit un litre de beau sirop. Au refuge, nous consommons environ 10 litres de sirop d’érable annuellement.

En 1989, je publiais une série de brochures intitulées : « Les Délices » dont l’une étaient: «  Les Délices de l’érable », mettant en valeur des recettes à base de sirop d’érable. Voici quelques bribes de ce que nous pouvions y lire en préface.

L’érable nous fournit un sucre naturel légèrement aromatique qui donne aux différentes préparations culinaires un goût délicat. La sève bouillie plus ou moins longtemps et à degrés de chaleur plus ou moins élevés nous donne des produits tels que le sirop, la tire, le beurre d’érable, le sucre mou et le sucre dur, moulé de manière fantaisiste. On l’appelle « sucre du pays »

L’eau d’érable doit bouillir une heure et quarante minutes avant d’avoir la consistance d’un sirop. Pour obtenir un litre de sirop, il faut entre 20 et 40 litres d’eau d’érable. Quatre catégories de sirop sont disponibles partant d’une robe extra claire à foncer ombrée, et d’un arôme doux à plus prononcé.

La période d’entaillage des érables se situe entre le 1er et le 15 mars. On entaille exclusivement deux sortes d’érable : l’érable à sucre et l’érable rouge communément appelé « plaine ». Au cours de la saison d’été, l’érable emmagasine des sucres sous forme d’amidon. À la fin de l’hiver et quand arrivent le printemps, sous l’effet d’un enzyme et d’un abaissement de température, l’arbre évacue un trop-plein de sève constituée de 97,5 % d’eau, 2,4 % de sucre t de 0,01 % de matières minérales. Bien que le phénomène de la coulée de la sève ne soit pas compris avec certitude, on s’entend sur le fait que l’érable ne donne pas de sève sans une fluctuation de température autour du point de congélation, c’est-à-dire le gel pendant la nuit, et de 4 à 5 degrés Celsius le jour. Le sud du Québec est particulièrement favorisé par cette température.

Si l’entaillage ressemble sensiblement à ce qu’il était autrefois, beaucoup de producteurs ont choisi de remplacer les chevaux dans le ramassage de l’eau en installant un réseau de tubes reliant les arbres à la cabane. Une pompe à vide siphonne constamment l’eau d’érable afin qu’elle ne stagne pas dans les tubes et arrive sans tarder dans les réservoirs. La quantité d’eau triple, car cette méthode permet une coulée plus hâtive au printemps, plus tôt le matin, plus abondante le jour, et plus tardive le soir. Il est prouvé scientifiquement que la tubulure ne nuit pas à la santé des arbres .

Je vous propose la plus délicieuse des collations préparées par ma grand-mère Couillard-Després et qui a fait la joie de mon enfance au retour de l’école.

1 tranche de pain de ménage ou autre:

Sucre du pays (érable) râpé,

Crème fraîche 35 % ou plus épaisse, si vous en avez

Trancher le pain d’une belle épaisseur, tartiner de crème fraîche et recouvrir de sucre du pays râpé. Un pur délice. Juste à l’écrire, j’en éprouve une certaine nostalgie.



07/04/2013

LA TOMATE VÉNITIENNE

 

 

1-L1020505-001.JPG

Vous raffolez des tomates, surtout en saison.  (Votre raton laveur aussi.) 

Vous les aimez fraîchement cueillies, gorgées de soleil, coupées en belles  tranches, parsemées de pointes d’ail écrasé, de persil ciselé, de fleur de sel de Camargue , de poivre du moulin et arrosées d’un filet d’huile d’olive de Provence provenant -pourquoi pas -  du moulin à huile de «La Balméenne situé à Beaume-de-Venise, en souvenir de votre passage guidé par Christian, le Grillon Heureux..

1-L1040192.JPG

 

Pour revenir à vos tomates, vos amis blogueurs, se souviendront de Jean-Baptiste, l’horticulteur et cousin de l’homme de votre vie. Vous lui rendiez visite l’été dernier. 

1-marguerite jeaan baptiste thérèseL1020105.JPG

 

Ce jour- là, le cousin vous a remis la toute dernière merveille de son jardin appelée “tomate vénitienne”. Rien à voir avec Venise et ses canaux.

Vous avez deviné.  De retour au bercail, n’ayant jamais entendu parler de cette variété de tomates et  n’écoutant que le jardinier qui sommeille en lui, l’Homme  retire - sur le champ - chacune des précieuses graines du cœur de la divine tomate, en vue de les mettre en terre, la saison venue.

Les hommes s’entraident, c’est bien connu. Dans la meute de skieurs, il y a toujours celui qui sait faire, preuve à l’appui…La “tomate vénitienne” en laisse plusieurs pantois. Cette variété, c’est du jamais vue.  Jacques,  le sportif émérite et bon vivant, 

1-L1020512.JPG

 n’est pas “l'homme qui plantait des arbres” que l’on voit sur le célèbre tableau de Frédéric Back. Jacques est l’électricien retraité qui a développé l’art de cultiver des tomates urbaines, pleine hauteur.   “Apportez-moi les graines et j’en ferai des arbres!”

Vous exagérez. Jacques n’a pas dit cela. Il a dit :"  apportez- moi vos graines de semence, je “partirai” vos plants. Une  fois dans votre jardin, comme les miens, vos pieds de tomates atteindront une taille vertigineuse, parfois jusqu'à huit ou 9 pieds" et produiront une cinquantaine de tomates chacun ».

Dans sa « pouponnière à tomates », il faut entende Jacques vous décrire avec amour et passion toutes les attentions que réclament les embryons, tous les soins qu’il procure aux jeunes pousses, le temps qu’il consacre à les « paterner», à les nourrir, les regarder grandir. Mais si j’en crois ses propos, c’est au moment où il rend à tout un chacun son pied de tomates fort et vigoureux qu’éclate sa joie, celle de vous avoir fait plaisir.    

17/10/2012

MON ARBRE

1-1-L1010807-001.JPG

04/10/2012

clin d'oeil sur l'automne

L1010744.JPG

L1010742.JPG

BON RÉVEIL, MOI JE VAIS DORMIR

09/11/2010

MON CACTUS A REPRIS SA PLACE

L1020580.JPG

Qui s'y frotte, s'y pique...

Demandez à celui qui l’a remis sur pied. Il vous répondra que le trésor exotique mesure bel et bien deux mètres-cinquante de  hauteur incluant ses précieuses épines.

Bonne nuit et de beaux rêves.



23/10/2010

...ET LA CITROUILLE

L1020526.JPG

Dieu fait bien ce qu'il fait. Sans en chercher la preuve
En tout cet Univers, et l'aller parcourant,
Dans les Citrouilles je la treuve.
Un villageois considérant,
Combien ce fruit est gros et sa tige menue :
À quoi songeait, dit-il, l'Auteur de tout cela?

 

L1020523.JPG


Jean de LA FONTAINE et son Garo auraient de quoi s’en mettre plein la vue, grâce à ces innombrables citrouilles classées selon la taille et le poids, alignées sur les gradins et s’offrant en spectacle à tout venant.

 

L1020527.JPG

Il y a beaucoup d’amour pensai-je en admirant l’étalage de cette récolte. Cela vaut bien qu’on s’y arrête pour l’exposer en pixels.

Partout en ville comme en campagne, à ce temps-ci de l’année, agriculteurs, marchands, commerçants débordent d’imagination pour mettre en valeur les produits de la saison. C’est à qui serait le plus créatif.

L1020532.JPG

 

Vous comprendrez pourquoi je n’ai pu résister à la tentation de vous montrer tout ce petit monde résigné à devenir des lanternes souriantes ou grimaçantes le soir de l’Halloween puis finir leur règne le lendemain, en confiture ou en potage.

L1020525.JPG

 

Au milieu du décor féérique, une outarde nous rappelle qu’elles sont des centaines (vivantes celles-là),  à envahir les champs pour se gaver de rhizomes, de racines et d’herbes avant de reprendre leur envol vers des cieux plus cléments. Contrairement à l’oie bernache dont le cou est plus court, l’outarde, nom populaire de l’oie du Canada est un genre d’oiseau de l’ordre des échassiers se rapprochant des autruches par la disposition de leurs pieds et leur port lourd, mais capable de voler (Réf : dictionnaire général de la langue française au Canada)

L1020523.JPG

 

Cinquante kilos, pas un de moins, c’est le poids de la reine du jour.

L1020533.JPG

 

Le jeune asiatique, fier de son déploiement artistique m’affirme que ses « demoiselles » trouveront toutes preneurs avant la Toussaint.

L1020528.JPG

 

Ici, le potiron et la citrouille font bon ménage

30/09/2010

UNE MERVEILLE

L1020392.JPG
Une champignon beau comme une lampe de chevet

Excellente journée d'automne sous la pluie

19/08/2010

UNE LEÇON DE VIE

 

L1020190.JPG

Bonne nuit et de beaux rêves!

18/08/2010

LE FIGUIER SUR ROUES

Pourquoi notre figuier est-il sur roues?

 

L1020176.JPG

Parce que nous n’habitons pas la Provence comme le Grillon heureux.

 

Le temps venu, vous voyez la corde? Et bien, c’est pour guider le convoi dans le garage. L’hiver, le figuier occupe tout bonnement l’espace originellement réservé à la voiture. (Choix de vie ou de mort pour l’arbre chéri.) Nous avons donc conclu que notre bagnole tolèrerait mieux les intempéries et la froidure.

 

Chaque automne, mon « figueculteur » taille donc le délinquant qui atteint, à coup sûr, ses deux mètres de hauteur, afin qu’il franchisse allègement le cadre de porte de ce qui est devenu son abri hivernal.

 

À cause de l’ampleur et de la lourdeur de l’arbre, il fallait donc trouver une façon de le déplacer sans risquer un lombago. (Ma mère aurait dit un tour de reins », C’est`ici que l’éleveur mit à profit son ingéniosité.

 

L1020177.JPG

À ce point, je crois qu’une photo vaut mille mots.

L1020178.JPG

La première récolte de la saison.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique