UA-65865389-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/07/2013

UN DIMANCHE DE RÊVE

 

 

L1030639.JPG

Vous allez me demander : que veut dire un dimanche de rêve chez la cousine blogueuse?

Permettez que je réponde. Aujourd’hui, j’ai l'impression qu’enfin l’été est arrivé pour de bon - Expression familière pour signifier que le mauvais temps est derrière nous. Lui, le mauvais temps et ses matins frisquets et grisâtres, ses pluies diluviennes, et ses bourrasques à « décorner les bœufs ».- On dit que l’été est arrivé le jour où le ciel est d’un bleu mur à mur et que le soleil est de plomb. Aujourd’hui, notre bon thermomètre affiche à l'instant 43 degrés au soleil. Me croirez-vous?  43 brûlants beaux degrés au soleil. J’ai vérifié, deux fois plutôt qu’une, pour ne pas vous induire ou m’induire en erreur.

Je reviens à mon dimanche de rêve.  Assise à l’ombre de mon parasol, mon ordi sur les genoux, un pichet de limonade sur ma table à pique-nique, un verre rempli de glaçons et le silence le plus complet. Le « silence le plus complet », -je ne me répète pas, je précise-ce silence est celui où l’on arrive à entendre, en continu, le bruissement de feuilles caressées par la brise, le chant d’un oiseau sur une branche, Le vrombissement des ailes d’un colibri. Bref, un silence à entendre voler une mouche. Dites : ai-je raison?  

Avant de vous retrouver, de partager avec vous ce moment virtuel et béni des dieux, je lisais. J’ai lu durant, au moins, deux à trois bonnes heures. Quelle chance inouïe de pouvoir s’accorder des heures de lecture, sans interruption, sans relever la tête sauf pour offrir une arachide à "Cachou" ma bestiole chérie qui me grimpe sur le pied ou de déposer quelques graines de tournesol à la petite mésange qui sait réclamer sa part d’attention.

Justement, la tête, elle était plongée dans la lecture d’un ouvrage plus que passionnant : «Sauve-toi, la vie t’appelle » de l’auteur Boris Cyrulnik, éthologue, psychanalyste, neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est l’auteur d’immenses succès notamment : Un merveilleux malheur, Les vilains petits canards, Les nourritures affectives. Sa démarche : reprendre toutes nos idées reçues en matière de psychologie et les repenser à partir de l’observation des comportements animaux.  

Faut dire que la tête je ne l’aurais pas relevée, n’eut été la visite de "Gamine" et de ses deux faons du printemps. Je suis convaincue qu’elle était fière de venir me montrer ses deux Bambi, comme Nancy viendra le faire dans quelques semaines tenant dans ses bras, l’arrière-petite-fille que l’on attend.

Un geai bleu se pose sur ma table et reprend son envol, une arachide au bec.  Un chardonneret chante perché sur la branche d’un bouleau dont l’ombre allongée sur le sol m’indique l’heure. Le soleil descend à l’horizon caressant de ses derniers rayons la 17e allée du Géant couvrant d’enluminure et d’or : bouleaux, chênes, sapins, pins et épinettes. Avant d’aller vers le sous-bois cueillir une platée de bleuets et de framboises sauvages que j'offrirai au dessert, je ferme mon ordi, mais pas sans vous souhaiter de vivre à votre tour et très bientôt UNE JOURNÉE DE RÊVE.

Commentaires

Merveilleuse nature, je peste contre les chasseurs qui nous enlèvent ces magnifiques bêtes qui nous veulent aucun mal.
Enfin restons émerveillés devant de tels clichés.

Bon AM et ensoleillé.

Écrit par : judith | 15/07/2013

Bonjour

Je suis content que tu ais pu vivre cette journée aussi intensément. Tu as la chance de vivre dans une région magnifique où les animaux te font confiance; Et tu sais en profiter et nous l'offrir.

Ici, les bêtes sont plus méfiantes, et si l'écureuil vient de temps à autre quémander quelques noix, les oiseaux ne se laissent pas approcher.

Les papillons viennent s'abreuver aux lavandes, bousculés par les lourds bourdons pressés, les cigales perchées haut attendent en chantant ces dames qui entreprennent la montée du tronc pour apprécier les qualités du ténor local.

Je suis persuadé que la façon d'apprécier ce qui nous entoure est pour beaucoup dans le fait que la journée que nous vivons sera " de rêve" ou simplement banale.

Je t'embrasse

Christian

Écrit par : Christian | 15/07/2013

Bonjour ,
Comme j'apprécie ta description d'une journée de rêve ! Comme le dit Christian c'est bien le fait d'apprécier ce qui nous entoure qui fait que la journée sera banale ou de rêve . Mais c'est surtout de vivre intensément chaque instant car il ne se représente jamais de la même façon .Par ma passion j'accumule tous ces instants de plaisirs dans un coin de mon cœur , c'est mon capital plaisir dans lequel je puise quand un événement difficile de la vie intervient ainsi il passe plus facilement et ensuite je complète ce capital plaisir . C'est pour cela que je comprend très bien ta journée de rêve . Bises de nous deux .

Écrit par : observateur nature | 16/07/2013

Quelle belle journée tu nous contes là, pleine de poésie, qui nous fait rêver à la superbe nature dont tu es entourée..Merci de ce partage que j'aime beaucoup.

Bises
Hélène

Écrit par : hélène | 18/07/2013

MERVEILLEUSE NOTE SI PLEINE DE TENDRESSE
Comme je vois tu passes en quelques jours de -20 a+43 c'est dingue ,remarque chez nous aujourd'hui il faisait quand même 35°.Je t'embrasse ma cousine et reste bien a l'ombre et n'oublie surtout pas de boire .

Écrit par : heraime | 22/07/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique