UA-65865389-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/04/2013

POUR LES DENTS SUCRÉES

 

 

L1020518-001.JPG

En arrière-plan, notre érable que nous entaillons chaque année. Il nous donne une moyenne de 35 litres d’eau d’érable soit un litre de beau sirop. Au refuge, nous consommons environ 10 litres de sirop d’érable annuellement.

En 1989, je publiais une série de brochures intitulées : « Les Délices » dont l’une étaient: «  Les Délices de l’érable », mettant en valeur des recettes à base de sirop d’érable. Voici quelques bribes de ce que nous pouvions y lire en préface.

L’érable nous fournit un sucre naturel légèrement aromatique qui donne aux différentes préparations culinaires un goût délicat. La sève bouillie plus ou moins longtemps et à degrés de chaleur plus ou moins élevés nous donne des produits tels que le sirop, la tire, le beurre d’érable, le sucre mou et le sucre dur, moulé de manière fantaisiste. On l’appelle « sucre du pays »

L’eau d’érable doit bouillir une heure et quarante minutes avant d’avoir la consistance d’un sirop. Pour obtenir un litre de sirop, il faut entre 20 et 40 litres d’eau d’érable. Quatre catégories de sirop sont disponibles partant d’une robe extra claire à foncer ombrée, et d’un arôme doux à plus prononcé.

La période d’entaillage des érables se situe entre le 1er et le 15 mars. On entaille exclusivement deux sortes d’érable : l’érable à sucre et l’érable rouge communément appelé « plaine ». Au cours de la saison d’été, l’érable emmagasine des sucres sous forme d’amidon. À la fin de l’hiver et quand arrivent le printemps, sous l’effet d’un enzyme et d’un abaissement de température, l’arbre évacue un trop-plein de sève constituée de 97,5 % d’eau, 2,4 % de sucre t de 0,01 % de matières minérales. Bien que le phénomène de la coulée de la sève ne soit pas compris avec certitude, on s’entend sur le fait que l’érable ne donne pas de sève sans une fluctuation de température autour du point de congélation, c’est-à-dire le gel pendant la nuit, et de 4 à 5 degrés Celsius le jour. Le sud du Québec est particulièrement favorisé par cette température.

Si l’entaillage ressemble sensiblement à ce qu’il était autrefois, beaucoup de producteurs ont choisi de remplacer les chevaux dans le ramassage de l’eau en installant un réseau de tubes reliant les arbres à la cabane. Une pompe à vide siphonne constamment l’eau d’érable afin qu’elle ne stagne pas dans les tubes et arrive sans tarder dans les réservoirs. La quantité d’eau triple, car cette méthode permet une coulée plus hâtive au printemps, plus tôt le matin, plus abondante le jour, et plus tardive le soir. Il est prouvé scientifiquement que la tubulure ne nuit pas à la santé des arbres .

Je vous propose la plus délicieuse des collations préparées par ma grand-mère Couillard-Després et qui a fait la joie de mon enfance au retour de l’école.

1 tranche de pain de ménage ou autre:

Sucre du pays (érable) râpé,

Crème fraîche 35 % ou plus épaisse, si vous en avez

Trancher le pain d’une belle épaisseur, tartiner de crème fraîche et recouvrir de sucre du pays râpé. Un pur délice. Juste à l’écrire, j’en éprouve une certaine nostalgie.



Commentaires

Voila une belle leçon de choses ma chère Pierrette ;j'ai au moins appris que l'érable était femelle ,on dit donc une érable.Bises de nous deux dans le Forez ou il bruine et ne fait pas chaud.

Écrit par : heraime | 08/04/2013

Tu savais Héraime que l'érable n'est pas femelle. Continue à dire un érable, tu as raison.
Pourquoi avoir fait cette horrible faute? Inconsciemment, ce doit être que je vois notre magnifique érable comme étant une belle présence qui abreuve ses ouailles...
Merci, tu m'as permis de corriger ma note, mais je t'avoue qu’en te lisant, ma pauvre tête a éprouvé un « serrement de halo ».
Je vous embrasse et vous souhaite un beau printemps

Écrit par : Pierrette | 08/04/2013

Le sirop d'érable, j'en ai souvent employé dans les compositions de mes coupes de glace lorsque j'étais en activité. Bonne soirée. Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 09/04/2013

Le sirop d'érable fait penser au Canada, ce beau pays que je ne connais pas !
Merci pour votre visite sur mon blog
à bientôt
bonne soirée
Christiane

Écrit par : Christiane | 09/04/2013

Coucou ma cousine !
C'est vrai que dans notre pays de France nous n'avons pas l'habitude de nous servir du sirop d'érable quoique ma fille et mon petit-fils aiment ça avec les crêpes . J'ai appris beaucoup sur le sirop d'érable . La recette de ta grand-mère je ne crois pas que je saurais la faire . Bonne journée dans ton pays loin là-bas où le printemps arrive et des gros bizoux de la Fanfani !

Écrit par : françoise la comtoise | 09/04/2013

C'est vrai que ça fait saliver, ta recette, mais je doute fort qu'on trouve de l'érable râpé par chez nous.....
Bonne journée et merci pour cette jolie note sur l'érable....
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 12/04/2013

Difficile à aire par chez nous mais rien que de te lire j'ai les papille qui se mettent en route
Belle journée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 15/04/2013

Quand on revient de l'école les joues rouges et le ventre creux, le goûter d'une grand mère donné avec tout l'amour dont elle est capable reste à jamais gravé dans nos mémoires. J'ai entendu compter avec émotion des anciens parler du quignon de pain trempé dans l'huile d'olive à l’intérieur duquel était glissé un morceau de fromage de chèvre.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique