UA-65865389-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/04/2013

LA TOMATE VÉNITIENNE

 

 

1-L1020505-001.JPG

Vous raffolez des tomates, surtout en saison.  (Votre raton laveur aussi.) 

Vous les aimez fraîchement cueillies, gorgées de soleil, coupées en belles  tranches, parsemées de pointes d’ail écrasé, de persil ciselé, de fleur de sel de Camargue , de poivre du moulin et arrosées d’un filet d’huile d’olive de Provence provenant -pourquoi pas -  du moulin à huile de «La Balméenne situé à Beaume-de-Venise, en souvenir de votre passage guidé par Christian, le Grillon Heureux..

1-L1040192.JPG

 

Pour revenir à vos tomates, vos amis blogueurs, se souviendront de Jean-Baptiste, l’horticulteur et cousin de l’homme de votre vie. Vous lui rendiez visite l’été dernier. 

1-marguerite jeaan baptiste thérèseL1020105.JPG

 

Ce jour- là, le cousin vous a remis la toute dernière merveille de son jardin appelée “tomate vénitienne”. Rien à voir avec Venise et ses canaux.

Vous avez deviné.  De retour au bercail, n’ayant jamais entendu parler de cette variété de tomates et  n’écoutant que le jardinier qui sommeille en lui, l’Homme  retire - sur le champ - chacune des précieuses graines du cœur de la divine tomate, en vue de les mettre en terre, la saison venue.

Les hommes s’entraident, c’est bien connu. Dans la meute de skieurs, il y a toujours celui qui sait faire, preuve à l’appui…La “tomate vénitienne” en laisse plusieurs pantois. Cette variété, c’est du jamais vue.  Jacques,  le sportif émérite et bon vivant, 

1-L1020512.JPG

 n’est pas “l'homme qui plantait des arbres” que l’on voit sur le célèbre tableau de Frédéric Back. Jacques est l’électricien retraité qui a développé l’art de cultiver des tomates urbaines, pleine hauteur.   “Apportez-moi les graines et j’en ferai des arbres!”

Vous exagérez. Jacques n’a pas dit cela. Il a dit :"  apportez- moi vos graines de semence, je “partirai” vos plants. Une  fois dans votre jardin, comme les miens, vos pieds de tomates atteindront une taille vertigineuse, parfois jusqu'à huit ou 9 pieds" et produiront une cinquantaine de tomates chacun ».

Dans sa « pouponnière à tomates », il faut entende Jacques vous décrire avec amour et passion toutes les attentions que réclament les embryons, tous les soins qu’il procure aux jeunes pousses, le temps qu’il consacre à les « paterner», à les nourrir, les regarder grandir. Mais si j’en crois ses propos, c’est au moment où il rend à tout un chacun son pied de tomates fort et vigoureux qu’éclate sa joie, celle de vous avoir fait plaisir.    

Commentaires

Coucou ma cousine !
Réserve pour moi un arbre à tomates Vénitiennes , hi !!!! bon même au Québec il y a des Marseillais .... Bonne journée dans ton pays loin là-bas et des gros bizoux de la Fanfani !

Écrit par : françoise la comtoise | 07/04/2013

L'arbre à tomates! Toute une histoire! Je m'en vais raconter ça à mon jardinier préféré. Hi!hi!. Bonne soirée. Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 07/04/2013

Les feuilles sont différentes des autres tomates ..il me semble !!
Hummm vivement le temps des tomates !!
Bisous à tous les deux
Nicole et Henri

Écrit par : la berrichonne | 08/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique